Les stratégies de management à la télé : l’exemple de l’optique

Paul Morlet

Définir les stratégies qui soutiennent le succès et la survie d’une entreprise n’est pas une tâche facile. Le défi consiste à créer et à restaurer le potentiel de croissance et la promesse de l’entreprise à moyen et long terme. Il est important de comprendre qu’une stratégie de gestion consiste à fixer des objectifs à long terme, à planifier les actions nécessaires pour les atteindre et à allouer les ressources nécessaires.

Comprendre la stratégie de gestion et les pratiques innovantes

Paul Morlet figure un bon exemple de réussite dans le management d’entreprise. Pour gérer une activité et des ressources humaines, il faut se fixer des objectifs et choisir une bonne stratégie de management. L’entreprise qu’il dirige est très différente des autres entreprises de l’optique-lunetterie car elle insiste à développer une idée beaucoup plus créative du secteur. Pour Paul Morlet, la gestion est un moyen d’atteindre son propre bien-être. Découvrez-en davantage sur tvmag.lefigaro.fr. La philosophie de gestion de ce visionnaire reflète une stratégie commerciale permettant de surpasser les performances de tous ses concurrents. Sa brillante invention est en fait basée sur les principes de la création d’un système de gestion propre à lui. Le management était nouveau pour cet entrepreneur chevronné. Dans sa carrière précédente, il ne pouvait pas compter sur des opportunités d’emploi. Le dirigeant s’est donc consacré à des activités utiles et bénéfiques pour les personnes dans le besoin.

Quels sont les fondements d’un management à la télé réussi ?

La maitrise de la communication via la télévision et les chaines médias est également fondamental. Les managers doivent tenir compte des campagnes publicitaires et des stratégies de développement à la télévision. Vous devez envisager toutes les situations possibles. Dans ce métier, il y a deux options : utiliser sa propre idée ou commercialiser une autre, c’est-à-dire créer une copie ; Paul Morlet, le fondateur de Lunettes Pour Tous, a choisi la première option : devenir inventeur. L’entreprise peut produire du verre en moins de 10 minutes. Cela permet à l’entreprise de vendre environ 300 paires par jour dans un seul atelier. Les magasins traditionnels, en revanche, ne peuvent produire que deux paires par jour. Il était donc nécessaire d’introduire un modèle industriel permettant de vendre de grandes quantités de verres. Comme prévu, il a fallu produire des cadres qui n’étaient pas vendus ailleurs. En outre, la logistique et les conditions de stockage ont dû être choisies en conséquence, notamment les machines à utiliser, la gestion des stocks, le personnel, l’espace et la taille. En outre, un financement bancaire a dû être envisagé. Le Paul Morlet management a également adopté un modèle consistant à vendre une grande quantité de verres à bas prix ; un an plus tard, le modèle le moins cher de cette firme a été découvert. En plus des magasins de Lyon et de Paris, la production qui ne cesse de croître a nécessité l’ouverture de deux magasins supplémentaires ; après l’ouverture du quatrième magasin, l’activité est restée stable. 

Un exemple de réussite en matière de management d’entreprise

La stabilité et la continuité sont des mots clés de l’entrepreneuriat. Après de nombreuses difficultés, Morlet a réussi à mener à bien ce grand projet. Au début, il peut y avoir des obstacles, tels que la nécessité d’inventer des technologies spécifiques pour gagner l’approbation des clients potentiels. Tout comme Morlet a fait preuve de courage dans les moments cruciaux, d’autres jeunes entrepreneurs peuvent faire autant : En tant qu’influent dans le secteur de l’optique, son conseil est d’être concentré et courageux. Pour les futurs entrepreneurs, les conseils de Paul Morlet sont inestimables. Mais il était toujours ouvert aux nouveaux dirigeants et prêt à les aider en cas ou ils en avaient besoin. Il a grandi dans un marché de l’optométrie compétitif. Dans certains pays, cependant, elle est motivée par l’idée de « Lunettes Pour Tous« . La stratégie de l’entreprise consiste à vendre des produits au meilleur prix et qualité possible. Pour bénéficier de l’expérience de la start-up, nous vous recommandons d’assister à au moins une des conférences que le dirigeant et ses partenaires organisent régulièrement. Dans ce numéro, nous vous présentons quelques-uns des secrets les mieux gardés.

Quels sont les différents types de management dans une entreprise ?

De manière générale, il existe quatre types de gestion différents. Il s’agit de la gestion délégative, de la gestion directive, de la gestion participative et de la gestion persuasive.

  • Premièrement, la gestion délégative se concentre davantage sur le style organisationnel. Les dirigeants doivent être capables de déléguer des pouvoirs, d’évaluer, de prendre des responsabilités et de développer les compétences de l’ensemble de l’équipe. Elle se caractérise par la reconnaissance des initiatives, des suggestions et des demandes, le soutien aux souhaits des employés, le partage des responsabilités, et la liberté des employés de planifier et de mettre en œuvre.
  • Deuxièmement, la gestion directive, comme son intitulé l’indique, cette forme le management est sous l’égide d’un manager. C’est lui qui décide, contrôle, donne les directions et la méthode. La communication est descendante. Ce type de manager laisse peu de place à l’autonomie ou à la créativité des personnes de son équipe. Il a toutefois l’avantage de donner des consignes claires.
  • Troisièmement, Le management participatif, dans ce type de gestion les prises de décisions sont partagées, l’information circule entre tous les collaborateurs. Cette forme de management tend à effacer le lien de subordination entre le décideur et son équipe.
  • Quatrièmement, la gestion persuasive s’appuie sur le charisme et la capacité de leadership de celui qui l’incarne pour guider les collaborateurs de l’équipe.

Accéder aux chaines thématiques TNT
Pourquoi les émissions de téléréalité USA sont encore plus extrêmes qu’en France…